NOS COMMUNIQUÉS ET ARTICLES

Le 4 juin dernier,

Il est six heures du matin quand le petit avion s’apprête à prendre la piste. Le pilote annonce aux passagers que le décollage est imminent et que les conditions météos sont optimales au-dessus de la piste de Salary Bay. C’est la première étape du voyage de Philippe AYMERICH, Zdenek METELAK et Manitra RAJOHNSON pour Antsepoka, petit village de pêcheur, en pleine terre Vezo

Si vous cherchez Antsepoka sur Google Maps, vous n’y trouverez rien. Si vous cherchez dans un moteur de recherche, vous trouverez quelques cartes, quelques articles sur le tourisme, sur l’écologie. Et puis, vous trouverez des résultats en lien avec le rugby. Oui le rugby. Car Antsepoka est le point de départ d’une histoire tout à fait singulière et exceptionnelle, le village d’origine d’un des espoirs de la jeunesse Malgache, Marcelia qui, avec Pela et Cynthia, les héroïnes du film du réalisateur Christophe Vindis « La jeune fille et le ballon ovale », donneront le coup d’envoi du match France / Pays de Galles en ouverture du tournoi des VI Nations avec le CEO de Société Général, Frédéric Oudéa le vendredi 1er février 2019 au Stade de France. 

CARTE

Il est huit heures vingt-trois. La petite piste de terre battue se profile à l’horizon et le pilote demande à chacun de boucler sa ceinture et de se préparer à l’atterrissage.

A peine ont-ils mis le pied au sol que les ambassadeurs de Société Générale sont invités à embarquer à bord d’un petit bateau. Cap plein nord le long de la côte vers la baie où est logé leur destination finale. L’air est chaud et sec, la mer est bleu azur et le soleil si fort que même le vent de face ne semble soulager les esprits.

IMG

Après une petite heure, le bateau fini par s’arrêter sur une large bande de sable noir, immergé sous quelques centimètres d’eau. C’est au bout d’une rapide marche que notre équipe découvre, sur une plage d’un blanc éclatant, quelques centaines de petites silhouettes chantant et dansant, formant une haie d’honneur. Des enfants et des jeunes gens venus du village et des alentours, pour accueillir ces invités exceptionnels. Ce sont les habitants d’Antsepoka qui ont organisé cet accueil. 

IMG2

Bien que cela puisse paraitre surprenant de premier abord, il faut comprendre que pour les habitants de cette région reculée de Madagascar, où la seule façon de rejoindre une grande ville est de remonter les côtes en pirogue à voile face au vent, recevoir des visiteurs de la capitale et de l’étranger, est un événement en soi. 

C’est donc dans ce décor de carte de postale, que les représentant de Société Générale ont ainsi pu faire la connaissance des enfants et de l’équipe de l’association Terres En Mêlées. Depuis 2014, TEM c’est implanté à Madagascar. Dès son arrivée dans cette région, elle a souhaité orienter son action sur la formation d’enseignants et d’éducateurs à la mise en place de cycles d’éducation par le rugby en milieu scolaire.
IMG3

Cette visite a été l’occasion pour la direction générale de la filiale et du groupe de découvrir de leurs yeux ce pour quoi Société Générale soutient depuis déjà plusieurs années TEM. Voir les enfants chanter, danser, organiser des matchs de rugby, écouter des témoignages de bénéficiaires des différents programmes de formations. Ces quelques heures sur place auront nécessité 12 jours de préparation et de répétition dans le petit village. Ce fut autant de moments forts pour notre équipe, que pour les habitants de la localité qui ont enfin pu associer des visages aux multiples récits narrés par Marcelia et toutes les jeunes femmes de leur village, partis aux quatre coins du monde pour porter les couleurs de Madagascar et du rugby au féminin. C’est d’ailleurs avec beaucoup d’émotion que Philippe s’est adressé à tout le village après les festivités : « Bravo et surtout merci pour ces démonstrations de rugby, on a vu beaucoup d’énergie, beaucoup d’engagement, c’était très agréable à regarder, on aurait eu envie de jouer avec vous. » 

IMG3

Ces moments furent autant un honneur pour Philippe, Zdenek et Manitra, que pour les habitants d’Antsepoka, souvent géographiquement isolé. Des mots de Pierre GONY, Fondateur et Directeur Général de TEM, cet intérêt pour eux a été reçu comme une marque d’estime et une source de fierté. Là où la jeunesse, en perte d’identité, quitte souvent la localité pour se rendre dans les grandes villes proches et y travailler, ce coup de projecteur leur a été bénéfique, bien au-delà de la collaboration entre Société Générale et TEM. En effet, quelques semaines après ces événements, le maire et les élus de la localité ont souhaité organiser, en partenariat avec TEM, un tournois de rugby pour les jeunes de la région. Une étape supplémentaire vers la reconnaissance de leur travail pour l’émancipation des jeunes filles et la mixité dans le sport. 

Cette visite nous rappelle qu’à l’échelle de chaque initiative portée par le groupe, ce sont des centaines de personnes qui sont impactées, grâce à l’action des partenaires comme TEM. Elles rappellent également que les valeurs de l’ethnie Vezo (dont est originaire les habitants d’Antsepoka), le courage, la détermination et la solidarité, font échos aux nôtres, et donnent tout leur sens à nos engagements qui sont au cœur da la stratégie de la Fondation Société Générale C'est vous l'avenir.

IMG4

C’est ainsi, les yeux pleins de souvenirs et le cœur emplie d’énergie et d’émotion, que notre équipe est repartie pour la capitale, enrichis de cette parenthèse d’une journée en terre Vezo, où se mêlent rugby et espoirs pour l’avenir.
Pour en savoir plus sur Terres En Mêlées : lien vers le site
A propos de Société Générale Madagasikara : lien vers le site 
IMG5